accueil

B

26ème colloque interreligieux de l’abbaye de Saint Jacut de la mer :
Pour l’humour de Dieu

Rire de nous pour rire de tout ?
En partenariat avec Les Amis de la Vie, Hermeneo et Coexister
Est-il encore possible de rire ? Les humoristes se plaignent de la montée du politiquement correct ou de la pression croissante des intégrismes qui voudraient les bâillonner.
https://www.abbaye-st-jacut.com/programmation/detail/pour-lhumour-de-dieu
Abbaye Saint Jacut de la mer, du 28 janvier 18h au 30 janvier 15H

// EN PRATIQUE

Deux manières de participer :
– Ici à l’Abbaye (c’est très bien mais nous sommes malheureusement complets)
– Ailleurs, en visio-conférence, sur inscription ICI (cela reste très bien ).

 


Nous vous informons de la projection du film Ziyara, réalisé par Simone Bitton, en présence de la réalisatrice : au Maroc, la ZIYARA (visite des saints) est une pratique populaire que juifs et musulmans ont toujours eue en partage. Le film est un road movie au pays natal, un pèlerinage cinématographique où la réalisatrice va à la rencontre des gardiens musulmans de sa mémoire juive.

Simone BITTON est née au Maroc et a fait des études en France (IDHEC). Elle a vécu à Rabbat, Jérusalem et Paris.Elle vit actuellement entre la France et le Maroc. Elle a réalisé de nombreux documentaires primés, et enseigne à Paris 8.
«Il arrive que, dans des temps bien trop troublés par l’intolérance et les appels à la haine, un film arrive à vous redonner de l’espoir. C’est le cas de Ziyara, cette visite du passé…» CRITIQUE FILM FR

https://drive.google.com/file/d/1NJ1vygEue8i6rxAPHSYDENLQfGHuNo3j/view
Cinéma Les Studios à Brest le 26 janvier à 20H.

Séance co-organisée avec : termaji@trajectoire.infini.fr et Zoom Bretagne Cinéphare


semaine de prière pour l’unité des chrétiens.
du 18 au 25 janvier 2022,

« Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage » (Mt 2,2)

Des célébrations oecuméniques sont organisées dans le Sud Finistère, à Huelgoat et Morlaix. Voir les lieux et dates ICI


Credi 29 vous souhaite une belle année 2022


Conférences de Credi 29 : Abus et emprises, thème de la conférence de Danièle Hervieu-Léger, que nous avons eu le grand plaisir de recevoir  ce 16 novembre. La question des abus sexuels est aujourd’hui au cœur de l’actualité de la société française et de l’église catholique.  En comparant les faits de violences sexuelles et sexistes en milieu universitaire et les violences constatées dans l’église catholique, il est possible d’élucider et de comprendre les logiques de la séduction, d’emprise, voire d’aliénation dont les abus sexuels sont le point ultime. lire la suite

Danièle Hervieu-Léger est sociologue, directrice d’études de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Elle  anime la chaire Sociologie du religieux. Ses domaines de recherche sont : sociologie de la modernité religieuse avancée : sécularisation et renouveaux religieux ; formes de la religiosité, conversions, modalités de la communalisation et institutions religieuses dans les sociétés contemporaines ; sociologie du catholicisme ; monachisme et réformes religieuses. Elle a notamment écrit : « Catholicisme. La fin d’un monde » et « Le Temps des moines. Clôture et hospitalité ».

Vous trouverez ici un lien vers des notes prises lors de sa conférence.


Danièle Hervieu-Léger vient de publier « Religion, utopie et mémoire » aux éditions EHESS. « Danièle Hervieu-Léger explore depuis cinquante ans le devenir des religions dans les sociétés occidentales contemporaines. Faisant de la scène catholique son principal terrain de réflexion, elle s’éloigne du prisme classique de la sécularisation du monde moderne pour traiter le « croire » comme un rapport au temps, à l’espace et au monde. Dans cet entretien avec Pierre Antoine Fabre, elle restitue son parcours personnel, spirituel, politique et professionnel, en accordant une large part aux rencontres, mais aussi à l’engagement institutionnel qui fut le sien comme présidente de l’École des hautes études en sciences sociales, dont elle a contribué à inventer l’avenir dans un paysage universitaire en plein bouleversement.
Elle nous donne ainsi à voir la recherche scientifique dans ce qu’elle a de plus théorique, mais aussi de plus quotidien. »


Hannah, Simone, Edith…et Thomas, un article de Jean Marie Vassal sur la lecture de « Trois Femmes dans de sombres temps » de Sylvie Courtine-Denamy


Heureux comme un juif en France ?Yann Boissière, que nous avons reçu en 2019, vient de publier « Heureux comme un juif en France ? Réflexions d’un rabbin engagé », aux Editions Tallandier.« Bien que la communauté juive soit de plus en plus attaquée sur le sol français, Yann Boissière veut croire qu’elle a toute sa place dans la vie de la nation et qu’elle a les atouts pour apporter sa contribution à notre vivre-ensemble. Passant en revue les grands enjeux qui interrogent les juifs de France – l’antisémitisme, la laïcité, le rapport à Israël, le dialogue interreligieux –, l’auteur montre comment le judaïsme peut aujourd’hui faire œuvre de paix et de liant au sein du cadre républicain. Un essai enthousiaste et roboratif, un cri d’amour pour la France. »


Conférences de Credi 29 : Credi 29 a eu le plaisir de recevoir Stéphanie Laithier pour une conférence très appréciée sur le thème : « L’antisémitisme d’hier à aujourd’hui. Eléments d’histoire et problématiques contemporaines »

Si la haine des Juifs a une très longue histoire, elle est malheureusement bien plus qu’un simple souvenir historique et fait encore régulièrement la une de l’actualité, les actes à caractère antisémite ayant enregistré une forte recrudescence ces dernières années, notamment en France. Outre cette augmentation des comportements délictueux, dont certains ont abouti à des crimes, plusieurs études récentes attestent du renforcement de stéréotypes et de préjugés négatifs… lire la suite…

Stéphanie Laithier est historienne, chargée de recherche et d’étude à l’Institut européen en Sciences des religions (IESR) au sein de l’École Pratique des Hautes Études (Paris). Agrégée d’histoire, elle est également diplômée en études germaniques et diplômée de l’Université hébraïque de Jérusalem.

Vous trouverez ici des notes prises lors de cette conférence


Conférences de Credi 29 : « Diversités de convictions et construction d’un espace commun », le 6 novembre 2019 Credi 29 a eu le grand plaisir de recevoir Yann Boissière.

A l’heure où la France tend à se fragmenter et à se replier en « communautés » arc-boutées sur leurs « identités », « les Voix de la Paix » sont convaincues que la diversité des identités et des convictions est une richesse pour la nation, et que la laïcité offre le cadre idéal pour nous permettre de vivre-ensemble…. L’approche inter-convictionnelle constitue le cœur, l’originalité et la valeur ajoutée des Voix de la Paix. lire la suite…

Notes prises lors de cette conférence.

Rabbin au MJLF (Mouvement Juif Libéral de France), Yann Boissière est l’organisateur de l’événement « les Voix de la Paix », journée inter-convictionnelle qui a réuni, le 22 mars 2016, toutes les religions et des voix non-religieuses à la Mairie de Paris, il est aujourd’hui président de l’association les « Voix de la Paix », qui poursuit ce travail sur le terrain, auprès des institutions républicaines et au sein du monde de l’entreprise….


Conférences de Credi 29 : Credi 29 a eu le plaisir de recevoir Jacqueline Lagrée pour une conférence sur le thème : « La religion minimale et ses incidences pratiques », autour de la pensée du philosophe Spinoza.

Cette conférence a été très appréciée par les auditeurs et Jacqueline Lagrée a eu la gentillesse de nous en donner le texte que vous trouverez sur notre site.

La volonté de mettre de l’ordre dans le foisonnement des croyances religieuses et des rites est aussi ancienne que la réflexion philosophique sur la religion. On la trouve chez Cicéron dans le traité Sur la nature des dieux, chez Jean Bodin (fin XVIe siècle) par le comparatisme religieux, chez Lord Herbert of Cherbury (début XVIIe) qui tente d’élaborer une religion naturelle, constituée par le noyau commun, le plus petit dénominateur de toutes les religions.  lire la suite…

Jacqueline Lagrée est professeur émérite de philosophie de l’université de Rennes. Elle a aussi enseigné à Brest de 1993 à 1996. Ses travaux universitaires portent essentiellement sur Spinoza, le néostoïcisme et la religion naturelle. Mais elle travaille aussi sur des questions d’éthique médicale et elle est membre du comité d’éthique de Rennes et de l’Espace de Réflexion Ethique de Bretagne


Le 31 mai 2019, à l’invitation de nos amis de Coexister Brest et de l’Association Culturelle Musulmane de Brest (ACMB) et de l’association « des Cœurs à l’ouvrage», la soirée de rupture du jeûne a rassemblé une trentaine de personnes lire la suite


Conférences de Credi 29 : sur le thème des « Nouvelles Croyances », Credi 29 a reçu Jean Marc Ferry le 26 mars 2019.

En liaison avec le développement de l’Internet de nouvelles croyances montent en puissance. Elles interfèrent les unes avec les autres, en un imaginaire que l’on dirait mythique… lire la suite 

Notes prises lors de cette conférence.

Jean-Marc Ferry, philosophe, est Professeur honoraire de l’Université libre de Bruxelles, titulaire de la Chaire de Philosophie de l’Europe, de l’Université de Nantes.  Parmi ses publications : Les Grammaires de l’intelligence (2004), La République crépusculaire (2010), La Religion réflexive (2010), Les Lumières de la religion (2013), La Raison et la foi (2016).


Du 8 au 10 mars 2019, la maison d’accueil de l’Île Blanche à Locquirec a organisé un week-end « Vivre la rencontreislamo-chrétienne à la lumière de Tibhirine », auquel plusieurs membres de Credi 29 ont participé. Ce week-end a rassemblé une centaine de personnes qui se sont retrouvées dans une ambiance de bienveillante amitié, de découvertes et de partage joyeux.

Vous pourrez retrouvez ICI quelques images de ce beau week-end ainsi qu’un bref compte-rendu.


Conférences de Credi 29 : Dimensions religieuses des conflits contemporains au Proche et Moyen Orient. Le 17 janvier 2019, Credi 29 a eu le plaisir de recevoir Dominique AVon

Le 6 septembre 2016, en réponse aux déclarations lancées par le guide suprême iranien ‘Alî Khameney contre la dynastie saoudienne, le grand mufti d’Arabie Saoudite ‘Abd al-‘Aziz ‘Al al-Shaykh déclara dans le quotidien Makkah : « Il nous faut comprendre que ceux-là [les religieux qui dirigent l’Iran] ne sont pas musulmans, ils sont … lire la suite

Notes prises lors de cette conférence.

Directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, chaire « Islam sunnite », Dominique Avon est historien contemporanéiste. Il a été Maître de Conférences à l’Université Montpellier III, puis Professeur à l’Université du Maine. Il a enseigné en Egypte (1992-1994), au Liban (2004-2005) et aux Etats-Unis (2014). Membre du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités. (UMR 8285), il dirige la collection DCIE (éditions Peter Lang).

VOIR PLUS